Qu'est-ce que la douleur?

 

La douleur est une expérience subjective à la fois sensorielle et émotionnelle désagréable.
« Sensorielle » signifie que l’on peut préciser les caractéristiques de la douleur : sa localisation, à quoi la comparer, son intensité, son évolution dans le temps.
« Emotionnelle » signifie que, par nature, la douleur étant désagréable, elle peut être plus ou moins supportable, pénible, angoissante.
La douleur est un phénomène subjectif et individuel, ce qui la rend difficile à communiquer. La douleur aiguë fonctionne comme un signal d’alarme. Son principal rôle est de protéger l’organisme. Sans elle, nous ne prendrions pas conscience qu’il existe une lésion « physique » (par exemple : une fracture). Elle nous incite à faire attention à la zone lésée, à prendre conscience du danger (par exemple : une brûlure provoque une réaction immédiate de retrait pour stopper la lésion), et à demander des soins.
Lorsque la douleur persiste, elle peut aussi se mettre « en mémoire ». C’est ainsi que, dans une situation risquant de provoquer une douleur déjà vécue, la réaction spontanée sera de l’éviter.
 


Traitements Médicaux
Selon son mécanisme, la douleur peut être soulagée par les antalgiques de pallier I, II, III (la morphine et ses dérivés), les anti-inflammatoires, les corticoïdes, les antidépresseurs, les antiépileptiques, les tranquillisants, les antimigraineux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site